Théoriquement démontable pour être reconstitué dans d'autres villes, selon le vœu corbuséen, le chapiteau n'est pas réutilisé et les composants sont vendus ou dispersés. « Même si à d'autres moments il qualifie le leader allemand de « monstre » », il écrit à sa mère en octobre 1940 : « s'il est sérieux dans ses déclarations, Hitler peut couronner sa vie par une œuvre grandiose : l'aménagement de l'Europe[82] », et s'installe en 1941 à Vichy pour collaborer avec le régime de Vichy[83]. Le projet utopique d'alors était de réconcilier les Français et les pays autour de la France, et de relever l'âme et l'esprit et la raison des gens pour leur redonner goût et espoir après toutes ces années de guerre. ), Louis Montalte, pseudonyme d'Édouard Trouin, avec Fernand Léger, Marc Solitaire : Le Don de Jeanneret et les dons de Froebel - Thèse Doctorat Sc. Le Corbusier participe aux grandes manifestations de son époque, notamment l’Exposition internationale des arts et techniques organisée à Paris en 1937. Le Corbusier s'en défendait : « En architecture, je ne serai jamais l'un de vos concurrents, puisque j'ai renoncé […] à pratiquer l'architecture de manière générale et que je me suis réservé certains problèmes qui mettent en jeu exclusivement des questions de plastique. Merci ! Il a ainsi côtoyé Robert Mallet-Stevens. Le Corbusier (re)devient un découvreur rêveur et artiste en collectionnant les objets trouvés ou jetés, en s'adonnant à la peinture murale. José-Luis Sert, doyen de la section d'urbanisme à l'université d'Harvard, impose Le Corbusier pour le centre Carpenter consacré aux arts visuels, projeté en 1959 et terminé en 1965. Dans cette villa Fallet (en)[b], il exprime un courant architectural régionaliste jurassien, le style sapin, en reprenant le stéréotype du chalet, avec des traits classiques comme le fronton, et des détails qui préfigurent son futur style, notamment la simplicité des ornements qui reprennent des formes naturelles mais les ramènent à une stricte synthèse géométrique[15]. Pour ce faire, François de Pierrefeu est aux côtés de Le Corbusier, période durant laquelle ils signent ensemble le livre La Maison des hommes[47]. On retrouve le patronyme du wallon « Le Corbésier »[2] chez son arrière-grand-mère Caroline Le Corbésier (en wallon, « corbésier » est le métier de celui qui fabrique des chaussures délicates en cuir de Cordoue pour femmes et enfants[3]), nom qui influencera un de ses divers noms de plume utilisés dès 1920 dans la rédaction de L'Esprit nouveau, l'unique revue du courant puriste qu'il anime avec Amédée Ozenfant. Le Corbusier rejoint Vichy dès la fin 1940. Ozenfant juge mal son évolution picturale, cette phase de réaction poétique qui le rapproche des productions d'un Léger et d'un Picasso auxquels il accorde une amitié durable, bientôt suivie d'une attirance vers le saugrenu message surréaliste. L'argent de son travail à la Villa Fallet en poche, il quitte l'école sans prévenir ses parents, jugeant l'enseignement trop académique. Ce cofondateur, qui s'enorgueillit d'un succès puisque 21 nationalités sont représentées, participe d'emblée à la bataille du premier congrès. La débâcle de juin 1940 apparaît à Le Corbusier comme «la miraculeuse victoire française. Dès 1947, il siège au Conseil économique et préside différentes délégations françaises d'affaires culturelles vers les pays francophiles, où il est populaire. Entre 1948 et 1950, Le Corbusier gère un projet de résidences de vacances Roq et Rob sur une colline escarpée dominée par les bastions de Roquebrune à Cap Martin. La sculpture pacifique de la Main ouverte, la Tour des ombres, la Fosse des considérations, sont des réalisations différées de trente années. Laurent Baridon, « L’atelier de l’architecte : Le Corbusier encre création, diffusion et communication ». Il a des projets plein la tête, pour (re)construire en série et à faibles coûts dans un grand pays. Il est parmi les architectes modernes européens qui prennent l'initiative de l'organisation, souhaitée par la mécène genevoise Hélène de Mandrot en 1928, du premier Congrès international d'architecture moderne (CIAM) réuni au château de La Sarraz, pays de Vaud[40]. Après le départ de Le Corbusier de Vichy, le 1er juillet 1942, il devient de mi-1942 au 20 avril 1944 conseiller technique à la Fondation française pour l'étude des problèmes humains dirigée par l'eugéniste et prix Nobel de médecine de 1912, le professeur Alexis Carrel[48]. Les quatre fonctions habiter, travailler, se cultiver (entretenir son corps et son esprit), circuler, enthousiasment Le Corbusier, pourtant toujours marginalisé au même titre que l'architecture moderne française. Ainsi les façades sont libérées de la fonction structurelle. ». Des observateurs ont montré que la villa Jaoul, à Neuilly-sur-Seine, a bénéficié en retour de l'approche pragmatique indienne. On est très loin, des libertés et des droits de l’homme. En 1910, il est chargé, en tant que jeune professeur, par son école d'art d'une mission d'étude sur l'évolution des rapports entre industrie et arts du bâtiments en Allemagne. Le Corbusier (* 6.Oktuuber 1887 uun La Chaux-de-Fonds, Sweits; † 27. En France, cette redécouverte se formalisera dans les années 1970-1990, où une génération d'architectes formée principalement par Enrique Ciriani a pu être qualifiée de « néo-corbuséenne ». Les « villas blanches » de Richard Meier par exemple[i], quoique construites en bois et acier, reprennent des détails de liaison poteau-poutre aux réalisations de Le Corbusier, comme si elles étaient réalisées en béton. Il s'est ensuite rapproché de Fernand Léger puis de Pablo Picasso et Georges Braque. Le site est situé près du Vélodrome. Charles-Édouard désire devenir artiste peintre. Le toit-terrasse de l'unité, libre d'accès au public, est occupé par des équipements publics : une école maternelle, un gymnase, une piste d'athlétisme, une petite piscine et un auditorium en plein air. En 2010, la banque UBS décidera toutefois de le retirer de ses publicités[50]. The Architectural Work of Le Corbusier, an Outstanding Contribution to the Modern Movement is a World Heritage Site consisting of a selection of 17 building projects in several countries by the Franco-Swiss architect Le Corbusier. Une nouvelle liste de dix-sept sites (ce qui représente moins de sites, mais un pays de plus avec le site de Chandigarh en Inde) est déposée fin janvier 2015 par le ministère de la Culture[75], en lien avec l'« Association des sites Le Corbusier »[76]. En juillet et août 1936, Le Corbusier réside à Rio de Janeiro au Brésil, officiellement pour une tournée (rémunérée) de conférences, officieusement comme super-consultant pour améliorer le projet de construction du ministère de l'Éducation nationale et de la santé publique. Soutenu par Eugène Claudius-Petit et André Malraux, il échappe à l’épuration et engrangera des commandes architecturales[48]. », « la feuille d’un groupuscule fascisant, même s’ils expliquent, au milieu des années 1930, que le mot fascisme ne convient plus, parce qu’il doit être réservé à l’, « l’un des « chefs » […] [d']un noyau militant qui aspirait au, « leur soif aveugle de l’argent avait pourri le pays, « Même si à d'autres moments il qualifie le leader allemand de « monstre » », « s'il est sérieux dans ses déclarations, Hitler peut couronner sa vie par une œuvre grandiose : l'aménagement de l'Europe, « Le Corbusier s’est imposé car il a réussi à faire oublier son passé, « ni les officiels, ni les commissaires d’exposition, ni les critiques, ni évidemment le grand public n’ont semblé vouloir s’y attarder. », La découverte du côté obscur longtemps tu de l’architecte ne laisse pas indifférent ses admirateurs. La première commande au cabinet est la villa Jeanneret-Perret (dite « Maison Blanche » ou « Villa Blanche ») pour ses parents, qui devient un vrai terrain d'expérimentation formel où il se sent libre d'appliquer ses idées mais les Jeanneret-Perret, famille protestante et frugale, se sont trop endettés pour ce palais fastueux, et doivent vendre la maison en 1919. ». Il s'agit d'une organisation élargie du groupe CIAM-France à des acteurs de nombreuses disciplines d'ingénierie et de recherche scientifique qui vise à établir des normes dans l'industrie de la construction qui puissent répondre avec cohérence à ces principales fonctions. En 1925, mis à part ses propres créations, il n'est nullement satisfait du mobilier commercial qu'il peut exposer au Pavillon de l'Esprit Nouveau où il présente des chaises Thonet 209 et des tables et meubles casiers à piétement d'acier[36]. Femme au foyer vivant dans l'ombre de l'architecte, elle ne lui donne aucun enfant, Charles-Édouard estimant que sa carrière ne lui en laisse pas le temps[41]. ». Pourtant, l'architecte n'en parlera jamais ouvertement au cours de sa vie. Alors qu'une exposition lui est consacrée au centre Pompidou en 2015 sans aborder ce point, Serge Klarsfeld estime que l'exposition devrait montrer « toutes les facettes de la personnalité de Le Corbusier ». L'art corbuséen s'investit dans les contrastes de matériaux : béton, maçonnerie de pierre meulière locale, brique de verre, panneaux de bois…. Avec Oscar Niemeyer, ils essaient de tirer le meilleur des propositions dessinées du maître. Son premier « voyage d'Orient » le fait passer par Vienne où il rencontre entre autres Gustav Klimt. En 1930, Charles-Édouard Jeanneret demande et obtient la nationalité française, faisant inscrire sur son passeport la profession d'homme de lettres[41]. Pourtant l'avant-garde créatrice ne permet pas à Charles-Édouard, provincial anonyme, de vivre décemment. Il mène ainsi une réflexion théorique sur l'urbanisme, avec des projets qui provoquent parfois de violentes polémiques comme le plan Voisin en 1925, dans lequel il propose de ré-urbaniser Paris, en détruisant les habitations le long des quais et du centre (sauf les monuments historiques reconnus) pour y construire de vastes immeubles gratte-ciel. 1917 : Prototype de maison pour une cité ouvrière, rue Raphaël-Hennion, 1923 : Villa Ternisien, 5 allée des Pins, à. « L’unité d’habitation de grandeur conforme » (nom donné par Le Corbusier) ne sera construite qu'au moment de la reconstruction après la Seconde Guerre mondiale, en cinq exemplaires tous différents, à Marseille, Briey-en-Forêt, Rezé, Firminy et Berlin. Ce couvent, achevé en 1960, est la dernière œuvre majeure du Corbusier en France et fait partie des édifices classés par l’UNESCO. On a pu voir une redécouverte du travail de Le Corbusier à la fin des années 1960, où son vocabulaire est repris tantôt dans le détail formel, tantôt dans ses principes fondateurs. Un itinéraire culturel européen intitulé « Destinations Le Corbusier : promenades architecturales » est créé début mai 2019. « L’œuvre architecturale et urbaine de Le Corbusier, « représenter un chef-d’œuvre du génie créateur humain », Notice dans un dictionnaire ou une encyclopédie généraliste, Palais des Assemblées du Pendjab et de l'Haryana, Itinéraire culturel du Conseil de l'Europe, Manufacture à Saint-Dié des Vosges Usine Duval, Sites préhistoriques et grottes ornées de la vallée de la Vézère, Ville fortifiée historique de Carcassonne, Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France, Val de Loire entre Sully-sur-Loire et Chalonnes, Le Havre, la ville reconstruite par Auguste Perret, Causses et les Cévennes, paysage culturel de l’agro-pastoralisme méditerranéen, Sites palafittiques préhistoriques autour des Alpes, Lagons de Nouvelle-Calédonie : diversité récifale et écosystèmes associés, Pitons, cirques et remparts de l'île de La Réunion, Couvent bénédictin de Saint-Jean-des-Sœurs, Trois châteaux, muraille et remparts du bourg de Bellinzone, Chemin de fer rhétique dans les paysages de l’Albula et de la Bernina, La Chaux-de-Fonds / Le Locle, urbanisme horloger, Collégiale, château et vieille ville de Quedlinburg, Bauhaus et ses sites à Weimar, Dessau et Bernau, Complexe industriel de la mine de charbon de Zollverein, Vieille ville de Ratisbonne et Stadtamhof, Westwerk carolingien et civitas de Corvey, Grottes et art de la période glaciaire dans le Jura souabe, Forêts primaires de hêtres des Carpates et d’autres régions d’Europe, Les quatre ascenseurs du canal du Centre et leur site, La Louvière et Le Rœulx, Habitations majeures de l'architecte Victor Horta (Bruxelles), Minières néolithiques de silex de Spiennes (Mons), Complexe Maison-Ateliers-Musée Plantin-Moretus, Forêts primaires de hêtres des Carpates et d'autres régions d'Europe, Ensemble du temple de la Mahabodhi à Bodhgaya, Gare Chhatrapati Shivaji (anciennement gare Victoria), Ensembles néo-gothique victorien et Art déco de Mumbai, Aire de conservation du Parc national du Grand Himalaya, Monuments bouddhiques de la région d'Horyu-ji, Monuments historiques de l'ancienne Kyoto, Villages historiques de Shirakawa-go et Gokayama, Mémorial de la paix d'Hiroshima (Dôme de Genbaku), Sites Gusuku et biens associés du royaume des Ryukyu, Sites sacrés et chemins de pèlerinage dans les monts Kii, Mine d’argent d'Iwami Ginzan et son paysage culturel, Sites de la révolution industrielle Meiji au Japon : sidérurgie, construction navale et extraction houillère, Sites chrétiens cachés de la région de Nagasaki, Portail de l’architecture et de l’urbanisme, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=L%27œuvre_architecturale_de_Le_Corbusier&oldid=169771088, Page géolocalisable sans coordonnées paramétrées, Page utilisant un modèle avec un paramètre obsolète, Catégorie Commons avec lien local identique sur Wikidata, Page pointant vers des dictionnaires ou encyclopédies généralistes, Page pointant vers des bases relatives à l'architecture, Portail:Architecture et urbanisme/Articles liés, Portail:Protection du patrimoine/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. Sur les conseils d'Eugène Grasset, il apprend les premiers rudiments du dessin technique concernant l'architecture en béton armé en travaillant quelques mois à Paris comme dessinateur chez les frères Perret, industriels du bâtiment spécialisés dans des constructions techniques en France et qui lui font découvrir le béton armé[18]. Le Corbusier fonde à cette occasion avec les autres designers français l'Union des Artistes Modernes (UAM). Le Corbusier (1887-1965) est l’un des plus grands architectes du XXe siècle connu entre autres pour la conception de la Cité radieuse de Marseille. Mais Staline décline ses services à Moscou, Mussolini ne répond pas à ses appels. Charles-Édouard Jeanneret-Gris est, par son père Georges-Édouard Jeanneret-Gris, le descendant d'une lignée d'artisans suisses protestants, qu’il prétend émigrés du sud-ouest de la France, mais qui ont pour origine le village du Locle, à côté de La Chaux-de-Fonds, au moins jusqu’au 16e siècle, où est né son dernier ascendant connu Jehan Jeanneret en 1529, quinze générations plus tôt. Conseil économique (3. Muni d'une doctrine des trois établissements humains, il intrigue — aux dires des hommes politiques — dans les ministères de Vichy. Après la guerre, la reconversion est instantanée : « La page tourne et il faut se décider à l’admettre ! La fin des années cinquante est douloureuse. Il existe, de sa main, au milieu des années 1920, une caricature extraordinairement désagréable du critique d’art Léonce Rosenberg, dessiné comme un youtre, alors qu’il ne ressemblait pas du tout à ça. L'exubérance et surtout l'exhibitionnisme sont condamnés[24]. François de Pierrefeu continue de défendre les intérêts de l'architecte auprès des autorités gouvernementales. Le Corbusier ne se sera jamais diplômé mais Perret mais acceptera d'intégrer cet ordre à la faveur d'une mesure d'exception[23]. Il multiplie les fonctions précaires de responsables techniques ou d'agent administratif dans l'industrie du bâtiment. Elle est actuellement conservée au musée des Beaux-Arts Beaune suite au don de Georges Henri Rivière en 1955[h]. Un trio directeur, désolidarisant l'ancienne direction, se forme durablement : l'architecte allemand Walter Gropius, le secrétaire général des CIAM, le professeur zurichois Siegfried Giedon et Le Corbusier représentent l'architecture moderne jusqu'au sixième CIAM de Bridgwater (Angleterre) en 1947, qui voit l'irruption d'une nouvelle génération d'architectes turbulente, qui conteste l'ancienne. Athée, il disait avoir des ancêtres cathares (desquels il tire son pseudonyme Corbusier pouvant signifier marchand de corbeilles[52] ou encore cordonnier[53]). à confirmer]. les architectes Pierre-André Emmery, André Sive, le bâtiment industriel : le seul exemplaire corbuséen est l', le palais de Justice ou de Haute Cour achevé en 1956, inauguré le. Architectes et ingénieurs soviétiques réalisent la construction. ». Elle est aussi présentée à Londres. Les deux architectes brésiliens, avec d'autres collaborateurs, construisent ensuite à leur façon le ministère de l'Éducation nationale à Rio de Janeiro de 1936 à 1943. Par sa mère Marie-Charlotte-Amélie Perret, Le Corbusier descend d'une lignée d'industriels horlogers suisses, auparavant originaires du Brabant wallon en Belgique, passés plus tard par Bruxelles. […] Se trouve effacé tout ce qui, dans cette œuvre, relie politique fasciste et urbanisme moderniste. Jean-Lucien Bonillo, Claude Massu et Daniel Pinson (dir. Collectif, dir. Dès 1940, il se lance dans la peinture murale. Quelque temps auparavant, le 11 avril 1952, une exposition de ses dessins de la période 1918-1928 - période intense et cruciale, affirmait-il - était inaugurée à la galerie parisienne Denise René. Des logis… SVP. Marie-France de Paloméra et Odile Demange. En juin 1942, son plan d'urbanisme pour Alger est rejeté. […] Vue sous cet angle, la fameuse « unité d’habitation de grandeur conforme » n’est qu’une cage en béton, destinée à formater l’humain. Pour suivre les chantiers, Le Corbusier et Pierre Jeanneret choisissent des collaborateurs maîtres d'œuvre, comme Alfred Roth dans les années trente. Dès qu'il le peut, l'apprenti architecte presque trentenaire, artiste dans l'âme, fasciné par les machines et la vitesse, s'engage à transférer son petit cabinet d'architecte à Paris. Les deux compères rejoints par un ami poète définissent le sens du nouveau mouvement d'avant-garde qu'ils inventent en détail dans leur revue L'Esprit nouveau dès 1920. Pour faire connaître leur agence, Charles-Édouard publie Vers une architecture, une sélection des textes sur l'architecture signés Le Corbusier, parus dans la revue puriste L'Esprit nouveau. Après 1934, la crise touche les architectes en France. Ses pairs le considéraient comme un visionnaire, mais un piètre bâtisseur. Son œuvre peinte La Main Ouverte réalisée en novembre 1948, unit les techniques du papier collé et de la gouache. Surnommé FG ou « Fernand l'efficace », ce collaborateur fidèle est issu d'un modeste milieu d'artisans parisiens. Paris est aussi une capitale de l'art et de la culture, il y a étudié avec joie en 1910, mais il n'a pas rencontré les milieux artistiques et se confronte au conformisme régnant dans la politique officielle de l'architecture, qui maintint une organisation professionnelle d'inspiration corporative, avec l'ordre des architectes dont la présidence est assurée par un académicien. Cf, La maison est située rue Raphaël Hennion à. Lois du 21 septembre 1941 sur les îlots insalubres, du 25 février 1943 sur les périmètres de covisibilité des monuments historiques, du 15 juin 1943 de réforme de l'urbanisme et de création de la procédure du permis de construire, etc. L'art a vocation à être rationnel, l'abstraction fruit d'une application ordonnée et rigoureuse appelle un langage normalisé de forme géométrique élémentaire, des constructions proscrivant a priori la figuration humaine, acceptant des couleurs types. En 1926, Le Corbusier se rapproche de membres du Faisceau de Georges Valois, un des premiers partis fascistes organisés en France[45] et dissous en 1928, associant antiparlementarisme et syndicalisme révolutionnaire, où certains participants prônent la mise en place d'une politique nationale d'aménagement du territoire et de planification urbaine. É considerado, juntamente com Frank Lloyd Wright, Alvar Aalto, Mies van der Rohe e Oscar Niemeyer, um dos mais importantes … Il était lié d'amitié avec l'ébéniste breton de, Il réalise de nombreux cartons de tapisserie : après une première pièce tissée en 1936 à, 1916 : Cinéma Scala, 52 rue de la Serre à. Les étudiants étrangers sont beaucoup plus nombreux dès les années trente. Elles ne sont plus chargées de porter le bâtiment, comme dans la construction en maçonnerie, dite aussi période « pré-moderne ». Il en revient avec un projet de cité-jardin pour La Chaux-de-Fonds. La solution économique idéale passe par l'industrialisation du bâtiment et les fabrications standardisées d'équipements en série. Après trente ans d'éclipse, surtout en France, l'artiste discret choisit de revenir sur le devant de la scène. Adhérant au taylorisme et au fordisme américains, il voit dans ces techniques industrielles un moyen de standardisation de logements accessibles et une clé pour la rénovation sociale[29]. Influencé par son stage effectué en 1909 chez Auguste Perret -célèbre précurseur de l'architecture poteau-poutre en béton armé (ossaturisme)- Le Corbusier est connu pour la technique constructive poteau/dalle dont l'archétype est la villa Savoye et dont l'élaboration théorique est passée par la « maison Dom-Ino ». Des désillusions tout plein et des rancœurs idem, mais ce sera du français et je pourrai faire le volontaire et forcer les portes». Et très près du rêve mussolinien, « toutes les facettes de la personnalité de Le Corbusier », « ses relations avec Vichy ont été traitées ». En 1942, le plan d’urbanisme pour Alger est rejeté. Janewoore 2019, am a klook 22:59 feranert wurden. La brouille entre les créateurs du purisme s'enfle ainsi irrémédiable après 1925[24]. Le sobre monument funéraire en béton à double forme dans le cimetière Saint-Pancrace à Roquebrune est de sa conception : une plate-forme horizontale de gravier est couverte de dalles de béton : celle de droite est ornée de l'empreinte d’un coquillage et scellée de la croix que sa femme ne quittait jamais. », En 1913, Le Corbusier juge les Juifs « cauteleux au fond de leur race ». À partir des études d'urbanisme réalisées pour le CIAM, il propose le projet générique de « ville radieuse ». En 1933, il participe à la revue Prélude dirigée par son ami Winter, ancien membre du Faisceau également. Il s'agit d'un immeuble d'habitation sous la forme d'un parallélépipède sur pilotis (en forme de piètements évasés à l'aspect rugueux) d'une longueur de cent trente mètres et d'une hauteur de cinquante-six mètres, qui constitue une innovation importante dans la conception architecturale des résidences d'habitations. La peinture doit être pure, autant au niveau de la morale que par sa simplicité. Nicholas Fox Weber, trad. En 1942, en pleine occupation allemande et conflit mondial, Le Corbusier avait comme préoccupation la publication de la Charte d’Athènes[49]. Il ne cesse d'exercer, après 1917 la peinture, et compte de nombreuses expositions à l'étranger, malgré une trentaine d'années de mise entre parenthèses de son activité picturale en France (1923-1953). Le Dr Pierre Winter, leader du Parti fasciste révolutionnaire, l’avocat Philippe Lamour, rédacteur en chef de la revue Plans, et l’ingénieur François de Pierrefeu, sont ses amis les plus proches. » De même source : « En 1941 Destin de Paris reprenant le « Plan Voisin » est un appel ouvert à l'autorité de Vichy[44]. Il n'obtient que des modélisations de fabrications rapides pour le logement provisoire des sinistrés et des animations techniques de chantier de jeunes. En 1917, les dirigeants de l' usine Bayard lui confient la réalisation d'une cité-jardin à Saint-Nicolas-d'Aliermont[21],[22], il en dessine les plans, réalise des croquis et construit une maison à titre d'essai[c]. Les problèmes de la normalisation. le siège du Centrosoyuz (1928-1935), siège de l'union des coopératives de l'URSS, à Moscou. Vérifiez les traductions 'Le Corbusier' en Français. L'œuvre architecturale de Le Corbusier, une contribution exceptionnelle au Mouvement Moderne *, « Destinations Le Corbusier : promenades architecturales », « caractère universel de l’œuvre de Le Corbusier et de sa contribution au. à confirmer], Le docteur Pierre Winter lui déclare : « notre rôle et le vôtre, aujourd'hui est de restituer la nature à l'Homme, de l'y intégrer. Cette nouvelle façon de concevoir la construction des bâtiments est riche de conséquences. Ces propositions d'urbanisme concernent : Tous ces projets une fois publiés sont fortement critiqués.